Âme

Le monde à l’envers

« Welcome to the jungle mon fiston ».

ME qui aime avoir du TEMPS, qui aime vivre le MOMENT PRÉSENT, qui veut être le + intègre possible. Par le fait même, j’ai donc voulu transmettre à mes enfants « à  être  ainsi » … Mon fils, tu dois maintenant faire face à la « vraie » vie. Passer à la deuxième vitesse. Celle où tout va VITE-VITE-VITE. Celle qui bouscule ta belle âme.

Je me questionne. Est-ce que  j’aurais dû le renforcir avant?

ME qui prône l’équilibre. J’ai voulu que mes enfants vivent ainsi en leur offrant un temps partiel à la gardo. Est-ce que j’aurais dû les envoyer au CPE 5 jours/semaine?

ME qui valorise ses enfants par leur « ÊTRE » soit : à dire les vraies affaires, à être poli, à avoir une attitude positive, à voir l’essentiel de la vie (l’amour, la famille, le respect…),  je me pose de sérieuses questions sur ledit « moule » dans lequel ils doivent embarquer.

Je me sens croche ; croche comme si  notre éducation parentale est remise en question. Notre éducation VS la société. Un monde où ça va vite, où tu suis le lot, où tu as à peine le temps de respirer, où tu dois te conformer. Entrer dans le moule, comme tout le monde!

On apprend que « être différent » c’est d’être : déficient, autiste, ethnie… mais pourtant, tout le monde est différent. C’est ce qui est beau ; unicité!! Depuis son entrée à la maternelle, mon fils a tendance à vouloir changer ses goûts vestimentaires, ses goûts culinaires et même quelques comportements pour « ÊTRE » comme les autres. C’est fou  de constater comment la comparaison est entrée dans sa vie à la vitesse du tonnerre. Son père a même eu droit à quelques : « Yo man »!!

C’est « fucké » pareil. J’apprends à mon fils qu’il est unique. J’apprends à mon fils à se connaître. Et rendu à 6 ans (enfin presque), il entre dans la jungle, dans un troupeau où tout le monde doit se ressembler et doit agir de la sorte.

Les jeunes peuvent « ben » avoir des solides recherches d’identités à l’adolescence. Qui suis-je? Le garçon que j’étais à 5-6 ans ou celui formé par la société?

Je sais, il apprend sur lui à travers cette  étape de vie, il forge sa propre identité, sa propre personnalité à travers ce processus, mais quand même… C’est hallucinant de voir l’impact que ça joue sur lui.

Allo la compétition! Qui court le + vite?  Qui a le + de cartes pokémon  (Ben oui, ME est rendue là?!?) Qui a reçu le + d’étoiles (renforcement positif)? Ça joue féroce!! Qui sera le roi de la jungle?? Arrivé à la maison, il se lance « full » défis + ou – insignifiants pour gagner contre sa sœur (4ans). « Le premier qui s’attache dans la voiture, gagne », « le premier arrivé en haut pour souper, gagne », « le premier qui finit de se brosser les dents, gagne ». GAGNE, vraiment… Est-ce qu’il a besoin d’être premier partout pour être « cool »… Pour augmenter son estime personnel?? Depuis ce temps, mon chum et moi chantons la chanson de Céline à la maison … les derniers sont les premiers 🙂

oseretresoi
“Oser être soi” Si Véro le dit…

Oser être soi-même. C’est un sujet omniprésent dans notre société actuelle. S’assumer. Agir et vivre en fonctionne de qui nous sommes. ME y arrive de + en + et MoiME fait partie à 100% de cette réalisation. En étant ainsi, je me dis que c’est un modèle idéal que je peux offrir à mes kidz. Ça, ça me console.

Je dois me parler solide lorsque je vois et que je constate par quoi mes enfants vont passer. ME, l’idéaliste de société, sait très bien qu’elle ne changera pas le monde. Quand même, prendre conscience de cette réalité me fait déjà du bien. Oui, je trouve ça triste. Oui, ça me fait cris***** peur de voir ça aller, mais j’ai envie de faire confiance. De faire confiance en la vie et en mes enfants.

Mon fils nage comme un poisson dans l’eau à travers cette nouvelle réalité. Il ADORE l’école et son nouveau milieu. Je suis vraiment fière de ce constat!!

En attendant, je profite de leur faire savourer des moments de zénitude les soirs et les weekends. Un temps pour se déposer. Encore là, c’est TOUT un défi pour fiston qui « goal » toute la semaine de s’arrêter lorsque c’est le temps.

Ça viendra!! 🙂

ME

2 Commentaires
  • Johanne

    Beau texte Marie ? Et oui c’est la réalité ! L’important c’est de les aimer, les accompagner et les écouter ? C’est ainsi qu’il forme leur personnalité Les valeurs transmises seront toujours à l’avant plan?Vous êtes une magnifique famille❤️

    • Marie-Ève D'Amours

      @johanne Quelle réalité…!! Suite à ce constat, je laisse les choses aller, je fais confiance et je pratique mon lâcher prise! 🙂

Laisser un commentaire