Âme Passions

Laisse-la rêver

“Laisse-la rêver”

Cette courte phrase me revient souvent en tête ces temps-ci. On dirait que ça « pop-up » partout autour de moi. À la lecture de cette inspirante blogueuse “La deMOIs’aile” qui rêve d’être là prochaine « Salvador Dali », à ma rencontre surprise de Michael Kingbury dans un café de St-Sauveur, en regardant mes enfants rêver…Voir grand. Je trouve ça si admirable!

C’est difficile de dire ça, ou plutôt de l’écrire, mais je réalise que je ne me souviens pas d’avoir jasé avec mes parents sur un GRAND rêve lorsque j’étais gamine.

T’sé prendre le temps d’échanger genre : « C’est quoi ton rêve toi? » ou encore « Qu’est-ce qui te passionne dans la vie? »

À part travailler dans un dépanneur et être coiffeuse en me pratiquant dans les cheveux de ma mère, je n’ai jamais pris le temps de me positionner sur le sujet…

Je parlais avec mon père dernièrement, qui a 63 ans, en pleine santé et il a encore du bon temps devant lui, mais qu’il ne sait pas vraiment comment se mettre en action pour agir dans le « être-avoir-faire » selon son envie…

Ma mère qui a travaillé fort toute sa vie pour « sauver » la vie des autres, qui “stresse” à penser à sa retraite dans quelques mois…

Ces 2 personnes extraordinaires là m’ont appris beaucoup de choses dans ma vie. T’sé des valeurs profondes comme celles de la famille, du respect, de l’honnêteté, de l’Amour…Bref, tout ce qu’ils possédaient et qu’ils ont été en mesure de transmettre.

J’écris ça, pour en venir à… La première personne avec laquelle j’ai parlé du projet « La deMOIs’aile » lorsqu’il était encore en processus création, c’était mon père. Il m’a répondu tout bonnement qu’il n’y croyait pas. J’ai trouvé cette situation désolante, mais bel et bien réelle. J’ai alors changé de sujet en me demandant : « Est-ce qu’on peut vraiment donner aux autres ce que l’on ne s’offre pas à soi-même…? »

En tant que maman, c’est maintenant à mon tour de jouer ce rôle primordial. Je regarde mes enfants et je les trouve beaux, et je les ADMIRE de les voir dans ce qui les fait vibrer. Parce que oui, ça se dessine TÔT!  Les rêves, les passions sont aux premières loges de nos causeries pré-dodos. Je trouve ça important puisque de mon côté, j’aurais aimé être connectée à mes grands rêves avant. Voir Grand, on a le DROIT de voir GRAND! Je l’ai appris que dernièrement…

Pouvoir développer une passion. Faire de ma passion un rêve. Faire d’un rêve une réalité. Je réalise que c’est justement à travers cette réalité que l’on développe la confiance et la persévérance…J’en suis LÀ! Comme je dis à mes enfants, il faut travailler pour réussir puisque ce n’est pas gratuit d’atteindre un rêve. Quand le cœur y est, on peut soulever des montagnes.

Cette semaine, plus précisément le 16 mai, ça fait un an que j’ai eu l’idée du concept « La deMOIs’aile ». J’trouve ça « ben » beau de constater tout le cheminement en seulement 365 jours…

ME

 

 

 

Aucun commentaire
Laisser un commentaire