Âme Être

“Lâcher-prise”

Le lâcher-prise, est-ce que ça vous inspire? En tk, moi oui! Et j’en suis pas toujours fière … Dans mon style de vie, il m’arrive d’espérer et de me faire des attentes d’idéal. J’ai tendance à avoir aussi un côté perfectionniste, afin d’être bien rangée dans la simplicité.

Je crois sincèrement que le fait d’être stricte (un peu trop… :)) dans la routine, c’est une forme d’insécurité. Je travaille beaucoup cette facette de moi-même présentement et je peux vous dire que je suis de plus en plus sur la bonne voie! Je me dis et me  répète souvent : «Il n’arrive jamais rien pour rien!», et à partir de ça, je m’ajuste. Je lâche prise…

Tranche de vie de ME. J’aime que mes enfants fassent une sieste l’après-midi. Pour moi, le sommeil demeure essentiel et c’est d’ailleurs le meilleur remède à tous les maux. Mon fils dort beaucoup et il n’a jamais été malade depuis sa naissance. Je comprends bien qu’il a maintenant 5 ans et que c’est normal qu’il ne veuille pas toujours dormir. Je me surprends moi-même à réagir le samedi quand il ne fait plus sieste (surtout quand la veille, il s’est couché plus tard, le matin, il a eu une heure de piscine et que le soir, nous avons une sortie…). Lorsque je m’arrête, je sais bien que ce n’est pas la fin du monde et qu’en le forçant à dormir, je lui impose une certaine pression dont il n’a pas besoin. Le problème, ce n’est pas lui qui ne dort pas, le problème, c’est ma propre réaction de contrôle. Comme si mon fils devait se sentir mauvais garçon parce qu’il ne faisait plus de sieste.

La vie n’est pas faite pour être contrôlée ainsi. J’ai à faire confiance à mon fils et lâcher prise sur ce genre de chose banale. C’est correct de mettre des limites, mais en même temps, il faut laisser place à l’imprévu, à l’inconnu, à la spontanéité.

Ce genre d’histoire se reproduit aussi le dimanche soir. C’est mon mari qui prépare le souper. J’ai de la difficulté à lui laisser la place à 100%.  Je me retrouve à examiner ce qu’il fait, à lui dire quoi mettre, quoi ne pas mettre…  Heee Allo, il a 33 ans!! Soit donc contente qu’il te prépare un bon souper au lieu d’épier tout ce qu’il prépare!!  On dirait que c’est plus fort que moi!  (C’est MA cuisine…hihi).

C’est là qu’il me sert un bon verre de vin blanc et que je m’installe devant le foyer.  Décroche ME!  Je me console en me disant que lorsqu’on prend conscience, c’est une grande partie du problème de régler. 🙂

Au fil de ses épreuves, j’ai réalisé que lorsque je me fais confiance et que je lâche prise, c’est là que les choses se placent … se réalisent. C’est une forme d’insécurité, que j’assume et que tranquillement, je travaille à l’aide d’introspection. Je me fais de plus en plus confiance et par le fait même, de plus en plus confiance en la vie.

Une phrase que je me répète souvent lorsqu’une situation se présente : ME, as-tu du pouvoir là-dessus??  Ex : Lorsque je fais garder mes enfants par les grands-parents. Je sais qu’ils vont sortir de la routine, se coucher tard, qu’ils vont avoir « full » attention-bonbons-amour… Est-ce que j’ai du pouvoir là-dessus?? Non, alors je décroche et je passe un bon temps avec mon amoureux! Lorsque je constate que non, mon degré de stress diminue. Deuxième truc de ME : vivre dans le moment présent.  Comme dans l’exemple de faire garder les enfants : « Enjoy le moment avec ton amoureux!!»  et ne pense surtout pas au « post-gardiennage.» Je sais, c’est un travail quotidien de toujours vivre comme si c’était notre dernier moment, mais perso ça m’aide vraiment!

ME

Aucun commentaire
Laisser un commentaire