Âme

Doux, que c’est doux

“Doux, que c’est doux… La fureur de vivre…des amoureux”

Ces mots résonnent bien profondément dans les cavités de mon cœur. Des mots inspirés d’un certain 6 janvier puisque demain, ce sera notre anniversaire de mariage. Il y a 4 ans, à la fête des Rois, j’ai marié mon Roy.  Un moment d’Amour incroyable qui compte parmi l’un des plus doux moments de ma vie.

C’est ainsi la fameuse danse des mariés, sous l’air de DouX, m’a inspirée à rédiger mon « tout doux » premier billet de l’année…

J’l’aime mon Roy

« Une douce année 2019 », ce sont les souhaits que je n’arrête pas d’offrir à mon entourage.  Parce que de la douceur, j’trouve tellement qu’on n’en a jamais assez dans ce monde qui roule à une vitesse effrénée. C’est d’ailleurs ce dont j’avais besoin lors de cette pause bien méritée.  

Oui, de la douceur des tendres caresses sur ma peau, mais également dans mon cœur tendre et dans ma tête.  Les premières journées de vacances m’ont servi à faire le vide parce que je vous dis, le hamster a couru vite dernièrement et il commençait à être à bout de souffle. Ma tête, mon corps avait besoin de ce temps d’arrêt. De faire des siestes. D’écouter en rafale 4 films de Noël dans la même journée, collé-collé, les fesses bien enfoncées sur le divan. Une première dans ma vie, croyez-vous ça!!  Exactement la douceur dont mon corps avait besoin.

Et ma tête elle…

Être douce, c’est aussi être moins exigeante dans mes actions. C’est d’être fière de ce que je suis, de ce que je fais, de ce que j’ai, sans nécessairement en vouloir toujours plus. C’est de garder mes propres repères, sans embarquer dans la comparaison. C’est de me faire davantage confiance et d’écouter ce qui se passe en dedans. 

T’sé, tout ça, c’est super facile à écrire, mais dans la réalité, quand je suis fatiguée et plus vulnérable, ça me « fuck » un peu, beaucoup. C’est à ce moment-là que je manque de douceur envers ma belle personne. Si je manque de douceur envers moi-même, je fais exactement la même chose avec les merveilleuses personnes qui m’entourent…

Pour Noël cette année, j’ai reçu un « truck » de douceur. On dirait que tout le monde s’était passé le mot pour m’offrir une doudou, un pydj., une robe de chambre, une autre doudou…C’est doux en TITI et parfait pour poursuivre cette surprenante aventure qu’est la vie!!  

C’est bien emmitouflé dans cette boule de douceur que je vous offre mes tendres souhaits pour 2019. Je vous souhaite une année en Or. Une année d’acceptation. Accepter que nous soyons de beaux êtres humains. Accepter que nous ne soyons pas parfaits, mais parfaits avec nos imperfections. Ciao la pression, et OSE! Brille comme de l’Or, c’est précieux!

ME

Aucun commentaire
Laisser un commentaire