Corps Être

Un esprit sain dans un corps sain

Je me sens vraiment bien avec mon nouveau projet! J’ai décidé d’aborder comme premier sujet ma forme physique. Je suis une femme qui adore bouger. Pour ma santé mentale, je n’ai pas vraiment le choix, sinon c’est à vos risques et périls!! (Est-ce que je vous ai déjà dit que je ne bois pratiquement pas de café…imaginez!!) Par contre, avec les années, je me suis aperçue que ce n’est pas important d’en faire pendant des heures pour ressentir le même bien-être.

Lorsque je regarde mon historique d’entraînement, j’ai touché un peu à tout : j’ai fait de la gymnastique toute ma jeunesse, de la course, du ski de fond, du vélo.  Plus tard, jeune adulte, j’ai essayé les « gym » (je me sentais toujours obligée d’y aller puisque j’avais $$…Tellement pas pour les bonnes raisons!!), le Muay Thai (très intense, voir trop intense pour ME), la marche, le jogging… Le jogging!! J’avais tendance à être dans l’excès et toujours vouloir en faire plus. Quand j’ai réussi mon premier 6 km de course, je voulais en faire 7 et ainsi de suite, jusqu’à ce que je me rende à 10 km. Vous savez comme moi que pour faire 10 km de course, ça prend du temps (environ 50 min). Je vous jure que j’aurais pu continuer (j’ai un cœur de bœuf), mais en même temps, je réalisais que je ne me sentais pas bien dans cet excès. Sur le coup, j’avais l’impression de voler tellement la course m’apportait de la satisfaction!! (L’estime de soi dans le tapis!!) Le lendemain, j’avais envie de recommencer et me dépasser encore plus. Et là, si je n’avais pas le temps de m’entraîner, je me sentais coupable. Vraiment pas cool comme feeling!!

Ce cercle vicieux s’est arrêté par lui-même lorsque je suis “tombée” enceinte de mon premier bébé. C’était sûr que je n’allais pas arrêter de bouger (je suis une hyperactive qui s’assume…toujours besoin d’un minimum d’exercice), mais j’ai modéré ma routine. J’habitais au Mont-Gabriel, dans les Laurentides et à chaque jour, je montais une partie de la Montagne. Vive le cardio dans les côtes!! En tout, cette marche ne prenait que 20 merveilleuses minutes! J’ai eu une super grossesse, en pleine forme, seulement avec cette marche et quelques cours de Yoga.

Malgré le fait que mon horaire a beaucoup changé depuis ces années, je continue à pratiquer cette routine qui s’avère un succès (pour ME). Mes 20 minutes de marche quotidienne (et oui, je suis encore dans les montagnes, alors on peut dire que c’est comme si je faisais 30 min. :)) me permettent de m’évader, de respirer, de me retrouver dans mon corps et surtout d’avoir mon temps juste pour moi.

ME

 

Aucun commentaire
Laisser un commentaire