Âme

La “p’tite criss” de voix

Qu’est-ce que la p’tite voix?

C’est le livre qui se retrouvait sur le « top » du bol de toilette quand j’étais gamine. ” la petite voix au quotidien”, 365 pensées pour chaque jour de l’année. Un petit recueil bleu et poussiéreux…

Dans ma tête d’ado, c’était le livre « kitsch » que mes parents prenaient un heureux plaisir à lire lorsqu’ils faisaient leurs besoins #2, à l’aurore. Quand même hein, comme si ces différentes pensées les faisaient ch***…

Plus j’y pense, plus elle peut me faire cet effet…

La petite voix intérieure, l’intuition provoque en moi TELLEMENT de sentiments partagés.

Parfois, ça me tente 0 d’y faire face et d’écouter le chemin qu’elle me dicte. T’sé, lui où ça fait le + mal. Lui, qui te sort de ta zone de confort. Lui, qui arrive sans crier gare…mais qui finalement ne se trompe jamais. Étrange et TELLEMENT flou comme concept.

La peur, j’ai peur! 80% du temps, j’y crois, mais quand le 20 % se met de la partie, je n’aime pas ça du tout. Me laisser guider par mon cœur : « Ben oui, c’est ça! » Beau à écrire hein!!  Mais j’ai peur!!

Ma p’tite voix, celle qui m’entraîne parfois à faire la sourde oreille. Celle que j’ai longtemps mise de côté en allant à des endroits sécures, des endroits connus, des endroits où il n’y a rien de dérangeant. Dérangeant pour moi. Dérangeant pour les autres. Parce que oui, j’ai parfois pris quelques décisions en lien avec les regards des autres. Restée figée entre ce que cette p’tite voix me dicte et l’influence d’autrui, ça m’est arrivé. Vraiment!

On dirait que plus j’avance, plus cette voix me crie de façon agressive. C’est peut-être ma sensibilité qui s’aiguise, que ma confiance en moi s’accroit, mais il y a une chose que je sais, c’est dérangeant en S.V.P.!!

 

Lorsqu’il est temps de prendre une décision que je « sens en dedans », j’ai VRAIMENT la chienne!!

Me retrouver seule, face à moi-même, en tête à tête avec ma p’tite voix ça, ça me donne un vertige fou. Oui, elle m’apporte énormément, mais je me questionne quand même si elle dit vrai. C’est « ben » trop abstrait comme concept!

Il m’arrive parfois, comme ce matin, de vouloir franchir à nouveau ma ma zone de confort. C’est ça quand je suis dans l’20%!! Celle où je n’ai pas de casse-tête du genre : « Je travaille en terrain connu », « Je vais faire de l’argent pour payer mes comptes », « Je suis reconnue par mon travail »… Des fois, j’en suis là. Les peurs (les pleures) et les insécurités sont là. Surtout quand je sens que mon chum se questionne également à savoir si j’ai pris la bonne décision de lâcher l’bord de la piscine. Je le sens ça aussi… Mais le pire dans tous ces mots apeurés, c’est que cr**** que J’Y CROIS!!

Et aujourd’hui, j’assume que j’ai juste envie que quelqu’un me prenne par la main et me dise : « Tu as pris la bonne décision, tu es à la bonne place. Celle de ton cœur! » C’est ça que j’ai envie.

ME

 

 

Aucun commentaire
Laisser un commentaire