Collaboratrices Corps

“Je ne serai jamais vegan”

Il y a quelques mois encore, je disais que les personnes végétaliennes étaient vertueuses puisqu’elles adoptaient des habitudes qui étaient totalement cohérentes avec certaines de leurs valeurs. Quand je mangeais avec mes amis vegans, je trouvais qu’ils avaient de la volonté. De la volonté de se priver de toutes ces saveurs qui contribuaient à mon bonheur gustatif. Je me considérais beaucoup trop épicurienne pour adopter un tel mode de vie… La…

Aucun commentaire
Âme

Et si je construisais un pont

J’ai toujours su que j’étais de nature optimiste ainsi qu’une femme persévérante, mais ce n’est que tout récemment que j’ai découvert à quel point j’avais de la facilité à me retrousser les manches « assez vite » après une épreuve. T’sé « une genre » de résilience, mais je ne trouve pas que le mot est juste. Pour moi la résilience = traverser une épreuve majeure et ce n’est heureusement pas le cas. 🙂…

Aucun commentaire
Âme Collaboratrices

Libération

Aujourd’hui, ça fait un an que je suis partie du « nid familial ». Un an que je me suis trouvée. Un an que je découvre … c’est quoi le sens de vivre. Y’en a certains qui ne comprennent pas mon choix. D’autres qui m’appuient à 100% depuis le début. L’important, c’est que c’est MA décision. MA libération. La plupart des gens qui liront ce texte, ne comprendront pas.  Il y en…

Aucun commentaire
Corps

Connectée

Ceux et celles qui m’ont suivie et côtoyée durant les dernières années savent que j’avais tendance à être « multifonctionnelle ». Celle qui touchait à 1001 projets, tous nourrissants « en partie »… Ouffff, je suis essoufflée de repenser à cet horaire hétéroclite! Maintenant aussi, je vis 1001 trucs, mais mon focus demeure le même. Je « surf » sur les vagues à une vitesse déchaînée, mais l’ironie du sort est que je n’ai jamais ressenti…

Aucun commentaire
Âme Collaboratrices

Aujourd’hui je vois la vie

Quand j’étais petite, mon père s’amusait à nous chanter, à RÉPÉTITION, à l’INFINI, des chansons (toujours la même pendant des semaines, jusqu’à ce qu’on en ait mal au cœur ou lorsque nos oreilles saignaient, HiHi, et lui se trouvait très comique). Je vous dirais que c’était drôle par moment, mais il riait plus que nous (mon frère et moi… Pis ma mère aussi «subissaient »!) On s’entend pour dire que ces…

Aucun commentaire