Corps

Mon corps, mon “body”

J’ai choisi « LA » journée idéale pour me laisser inspirer par ce présent billet.

La fille de 33 ans, qui a eu BEAUCOUP de plaisir le soir précédent, qui a abusé des bonnes choses de la vie, qui est « HANGOVER style » et en prime, qui vit sérieusement ses SPM.  Outchhhh, mon enveloppe souffre & elle me répète qu’elle n’a plus 20 ans…

Tu as bien raison!! Ça fera bientôt 34 ans que je t’habite. J’ai envie de prendre le temps de te parler. J’ai vécu plusieurs années le regard tourné vers toi et ton reflet. Trop d’années à regarder mon enveloppe, à la juger, à la comparer, à la contrôler, à lui faire la vie dure… Vraiment!

J’ai voulu essayer de contrôler TOUT ce qui entrait en moi. Passer de la privation à l’excès, passant par la culpabilité. Ce désastreux « mode de vie » m’a fait vivre de nombreux cauchemars.

Et ce, jusqu’à temps que je comprenne que j’avais seulement à prendre le temps … de t’écouter. Aussi simple que ça! Quand tu me dis : « J’ai faim »,  je te donne de l’énergie.  (Allo mon  5 x par jour). Pour ce qui est des excès, je t’en donne encore, mais la MÉGA-GIGA différence, c’est que j’assume. Hé non, je n’ai plus le réflexe de me lever, le lendemain, avec le « il faut que j’aille entraîner » en tête.

Parfois, je peux être dure avec toi. T’sé quand j’ai eu une grosse journée stressante, que je suis fatiguée physiquement, j’ai de la difficulté à savoir ce qui est réellement bon pour toi. M’entraîner ou Relaxer? La limite entre l’équilibre & le « trop » est facile à dépasser dans mon cas. Une période un peu plus stressée et « HOP », la fille a besoin de se dépasser ailleurs.

Tout ça pour dire que, tu me reflètes la santé de mon âme. Je réalise que j’ai fait un bon bout de chemin ICI!! Le regard que je pose sur ma personne, ça se fait principalement à l’intérieur. Quand je suis rendue à regarder mon ventre mou, mes varices, mes nouveaux cheveux blancs & mes p’tits bobos, c’est parce qu’en dedans de moi, ça ne va pas super bien…Un « stop » s’impose!

Tu m’envoies différents signaux que je n’ai pas toujours envie de voir. Comme la constipation (« niaiseux » comme sujet, mais je sais que ça touche plusieurs personnes), des menstruations tardives, le cou barré….Tu es le premier à réaliser que j’en fais TROP ; que je rame contre le courant; que ce que je fais, ça me stresse, ça me rend anxieuse; que finalement, je me dois m’arrêter.

Cher corps, tu ramollis. Je chiale parfois contre mon p’tit gras de ventre. Tout comme le p’tit gras du bas du dos, qui reste toujours froid, même lorsqu’il fait 30 degrés dehors. Mes seins tombant…

Finalement, je réalise qu’après 33 (34 dans quelques jours) ans à t’habiter, tu m’as fait vivre une multitude d’histoires. Des histoires d’AMOUR & des histoires de HAINE.

Aujourd’hui, je voudrais te dire un gros MERCI. C’est TOI qui reflètes & qui protèges précieusement la personne que je suis.

Merci de me parler. Merci de mettre tes limites. Merci de te respecter. Merci de m’avoir appris la douceur. Merci de m’avoir permis de donner la vie…

Body. Mon body, je t’aime.

ME

 

Aucun commentaire
Laisser un commentaire