Âme Collaboratrices

L’impulsivité, vous connaissez?

Dans un élan d’entrain, de passion et de curiosité. J’avais prévu une semaine dans l’Ouest qui frôlait le rêve. J’allais rejoindre une personne particulièrement spéciale et attachante pour m’aventurer dans les rocheuses et célébrer, en grand, le début de mon quart de siècle.

Cependant, tous ceux qui me connaissent sont conscients qu’aucun de mes périples n’est sans rebondissements…
Dans cette belle aventure, le + gros rebondissement fut que je me suis retrouvée seule dès le 2e jour de mon séjour dû à un petit manque de contrôle de ma part…

Étant seule avec moi-même, plusieurs réflexions ont émergé dans mon esprit pendant que mes yeux se régalaient des paysages dignes de cartes postales et que mes oreilles s’enchantaient au son de la musique qui résonnait dans la voiture.

Le gros de mes réflexions était lié à ce qui m’avait valu cette solitude…

L’impulsivité, vous connaissez? Le fait d’agir sans prendre le temps de penser aux conséquences; laisser certaines de nos paroles et actions dépasser notre pensée; se laisser emporter par une émotion qui devrait être temporaire et oubliée très rapidement…

Bien, c’est cette impulsivité qui m’a valu quelques jours en tête à tête avec moi-même puisque la personne avec laquelle j’étais ne s’est point laissé impressionner et  elle a réalisé ma demande au pied de la lettre en me laissant seule avec mes valises downtown Calgary.

BOOM! La petite capricieuse que j’avais été ce matin-là a vite regretté ses paroles lorsque ces dernières étaient en train de se concrétiser.

Je venais de mettre un beau gros X sur un petit bout de rêve que je caressais depuis un mois. Le petit bout qui contenait le partage de sensations et de plaisir, voire de complicité dans ce trip.

 

Le fait que quelqu’un applique mes paroles irréfléchies m’a réellement fait prendre conscience de l’importance de prendre le temps.

Prendre le temps de bien comprendre mes émotions du moment et celles d’autrui pour affronter ce qui est à la source de mon impulsion (insécurité, stress, manque de confiance, peur…); prendre le temps de réfléchir avant de parler et d’agir afin d’éviter les situations irritantes; prendre le temps d’anticiper les conséquences pour ne pas rester surprise devant le résultat mes actes…Prendre le temps de respirer dans le but de laisser une chance à mon esprit de se recentrer, de se calmer et de retrouver ses belles petites couleurs d’arc-en-ciel cachées sous un nuage grisâtre qui, je dois me le rappeler, n’est que passager.

 

Ce voyage s’est révélé comme une petite aventure qui m’a permis de me remettre en question, dans des lieux féeriques, et de réaliser que nous avons la possibilité de devenir une meilleure version de nous-même chaque jour.

Bref, ce voyage m’a fait du bien à l’âme parce qu’il m’a permis de me retrouver face à moi-même. Il m’a fait réaliser qu’il faut prendre le temps de souffler afin d’avoir une meilleure maîtrise de soi ainsi que pour laisser une chance d’être à tous les petits bonheurs qui s’offrent à nous.

Arielle
 

Aucun commentaire
Laisser un commentaire