Corps

L’expérience « Diva Cup » vue par ME

Ayaye!!

Est-ce que vous êtes du genre vraiment pas « luckeux » comme mon chum, et qu’à presque toutes les fois qu’on part en couple, c’est alerte rouge!!

Cette fois-là, je vous jure que ce n’était pas prévu au calendrier, écrit la fille qui utilise l’application Periodtracker. Grrrr…

Ce sujet « SUPER » intéressant, qui pour de vrai, même si c’est naturel, je le rayerais de ma vie…m’a inspirée à vous livrer l’expérience « Diva Cup » que j’ai vécue dernièrement.

« Diva Cup » (juste le mot me fait sentir « femme »)

Est-ce vraiment le cas?

Ça faisait déjà plusieurs mois que je mijotais l’idée, de ce tournant dans ma vie de femme. 2 mois plus tôt, la journée où mes menstruations ont débuté, j’ai franchi les portes de la pharmacie la + proche et j’ai mis la main sur “l’objet” qui, je croyais, allait changer ma vie.

2 types de modèles se dressaient devant moi. J’ai choisi le no.2 pour femmes de 30 ans et +, avec enfants. Dans l’fond, ça doit vouloir dire que nous avons l’vagin plus large.


Je crois que ce qui me retenait, c’était que je n’étais bien informée sur le sujet. C’est déstabilisant le changement et j’avais vraiment des peurs.

 

  • Ça fait tu mal à entrer?? Comme c’est « full » malléable, c’est pratiquement pareil comme se mettre un tampon, seulement un peu + gros. (Installation ICI) 
  • Est-ce que je peux perdre la « Diva Cup » dans mon vagin?? Pas certaine que ça me tente de devoir « fouiller » pour la trouver. Imaginez-vous donc que ça demeure figé juste à l’entrée.
  • Est-ce que je vais devoir rincer mon « shooter de sang », dans les salles de bain d’la job?? NO stress ME, elle peut demeurer en place 12 hrs!

Mais là, c’est là que le drame a commencé. Premier mois, après 3 jours de règles et de maux de ventre intenses…J’ai décidé de passer un 12 hrs sans « Diva Cup » et de favoriser le grand retour du tampon. Pensant que c’était temporaire comme situation, j’ai réintégré la « Diva Cup » à ma routine menstruelle le mois suivant. L’horreur, non seulement j’avais « atrocement » mal au ventre, mais en +, celui-ci révélait au moins 4 mois de grossesse. Je vous le jure, je CAPOTAIS! Mon chum, m’a fortement conseillé de remettre cet objet dans sa p’tite pochette pour LA VIE. Merci mon chum de tes précieux conseils!!

Quand même, j’y avais trouvé « full » points positifs : c’est écologique, c’est économique, c’est pratique avec l’été et la baignade…ou encore la nuit, c’était fini les “patchs” qui absorbent le sang, collées contre mes lèvres supérieures…avec les bobettes de grand-mère (pour une fille qui dort toute nue, j’étouffais de l’entrejambe).

J’aurais TELLEMENT aimé que ça fonctionne parce que pour vrai, j’y voyais plein d’avantages surtout quand tu es dans l’bois, en camping, dans une tente…et que tu changes tes tampons à même le bois. (O.k. plus de détails ici :))

Je retente l’expérience dans 6 mois et je vous en rejase, OK??

ME

 

Aucun commentaire
Laisser un commentaire