Corps Être

Inspi-Expi

Réveillon de Noël 2015, attablée avec ma mère, son conjoint, mes beaux-parents et mon mari… Sujet principal, la respiration. J’ai été surprise de constater que la majorité de mes convives n’adopte pas une respiration adéquate. Voilà, d’où est venue mon “inspiration”.

Respirer, c’est vital autant pour le corps que pour l’esprit. Si on ne respire pas pendant quelques minutes, on meurt. Oui, c’est naturel, mais est-ce facile pour autant?

Il y a deux types de respiration. Tout d’abord, la façon adéquate de respirer, la respiration abdominale. C’est le type de respiration que nous appliquons instinctivement à la naissance. Je regarde mes enfants et je prends de bonnes leçons. Ma fille, avec sa belle bedaine de bébé, est loin de penser à retenir son ventre:). Elle respire librement en remplissant ses poumons plein d’air. C’est d’ailleurs cette respiration que nous devons utiliser également à l’âge adulte.

En vieillissant, diverses situations de la vie, mécanismes de défenses, le stress, les tensions…, font en sorte que nous adoptons une mauvaise respiration (je me suis souvent fait dire :« Marie, retient ton ventre.» Juste ça, c’est assez pour mal respirer…) La respiration thoracique, c’est le fait de respirer en haut de la poitrine, sans faire bouger les côtes et le diaphragme. Plusieurs problématiques peuvent découler d’une mauvaise respiration.

J’ai lu un livre, il y a quelques années, sur le sujet qui m’a aidée à y voir plus clair sur le sujet. Et si ça venait du ventre, de Pierre Pallardy . C’est un ouvrage qui explique en profondeur toutes les problématiques qui découlent d’une mauvaise respiration : anxiété, les troubles digestifs, constipation, prise de poids, fatigue, mal de dos, insomnie…

J’ai repris le contrôle sur ma respiration, il y a déjà quelques années. Tout d’abord avec la lecture de ce livre, et par la suite, en appliquant des exercices de respiration. J’ai commencé par des petites séances à la maison, dans le calme. Au début, j’étais étourdie tellement mon corps n’était pas habitué de recevoir autant d’oxygène. Tout à fait normal!

Voici quelques exercices pour bien respirer que je trouve simples et efficaces…

À essayer, l’application RespiRelax sur Apple store…

Un truc qui m’a grandement aidée à respirer, faire du yoga ou encore du pilates. Ces pratiques sont centrées d’abord et avant tout sur la respiration. Plusieurs personnes pratiquent également la méditation, mais ME n’a jamais essayé ce médium … peut-être un jour!

J’ai changé quelques habitudes dans mon style de vie comme, le café. J’ADORE le goût du café!  Aussitôt que j’en prends un, le rythme de mon corps augmente : circulation, respiration, cœur. Je respire mal au niveau du thorax, ce qui entraîne un mal de ventre assuré. Je me garde quelques occasions pour savourer un café, lorsque je suis en vacances, reposée … sinon, je prends de la tisane.

Vous allez peut-être trouver ça niaiseux, mais je m’assume. Porter un chandail serré au niveau du ventre ou encore un pantalon serré à la taille m’empêchent de bien respirer. C’est automatique, ma respiration devient en surface. J’ai comme une fixation sur mon ventre et ce, même si je n’ai pas de bedaine… J’ai trouvé une solution, je porte des pantalons « taille basse », avec des chandails lousses. Merci à la mode des chandails lousses!!!

Bref, le stress et les agressions de toutes sortes changent nos « inspi-expi ». Même si je suis plus consciente de ma respiration, il y a quand même des situations inévitables qui me font mal respirer. Imaginez ME, faire Amos-Ste-Adèle, dans la première tempête hivernale, le 29 décembre. Je ne suis pas certaine d’avoir respiré, j’avais le cœur dans la gorge, plein de nœuds dans le cou et le ventre dur comme de la roche.

Life is life!

ME

 

4 Commentaires
  • Johanne

    Très beau texte Marie cette fixation du ventre plat surtout chez la femme est un des aspects qui nuit le plus à notre respiration et qui cause aussi un stress inutile. Félicitation

    • Marie-Ève D'Amours

      @johanne Merci Mom! Je crois que l’essentiel est de diminuer les « stresseurs » de notre vie. De reprendre le contrôle sur notre corps. Tu vois ce que je veux dire…  Je t’aime

  • Caro

    Les livres de David OHare sont excellents pour mieux comprendre la cohérence cardiaque, qui est très reliée à tes propos.

Laisser un commentaire