Âme Collaboratrices

Et si la crise?

J’enseigne le cours Intervention en situation de crise au cégep et je m’entends dire aux étudiants que vivre une crise, en étant intervenant ou la personne qui vit la crise, c’est très inconfortable. Cependant, c’est lorsque l’être humain est en déséquilibre qu’il décide d’agir, de faire quelque chose pour retrouver un sentiment de bien-être. Qui décide de faire plusieurs changements dans sa vie quand tout va bien? Si vous êtes ébranlés, là vous aurez envie de vous mettre en action pour aller mieux, pour être plus confortable.

Et si la crise actuelle était notre moment déstabilisant pour trouver un meilleur équilibre? Et si la crise avait quelque chose de beau à nous apprendre? Et si pendant ce moment inconfortable, nous en profitions pour nous poser les bonnes questions, faire les bonnes prises de conscience?

J’ai lu ce matin « Le jour où le pouvoir de l’amour dépassera l’amour du pouvoir, le monde connaîtra la paix. » (Gandhi). Ça m’a fait réfléchir. Et si la crise était là pour nous faire réaliser que les êtres humains NE COURRAIENT pas après la bonne chose? On veut tous RÉUSSIR, ÊTRE VALORISÉ, mais pourquoi en fin de compte? Pour être AIMÉ! On a besoin de s’aimer et d’être aimé, mais de quelle façon nous nous y prenons pour y arriver? 

Et si la crise était là pour nous faire comprendre que le plus important, c’est l’AMOUR! En apprenant à nous aimer nous-mêmes (pas ce qu’on possède ou ce qu’on accomplit), nous serons comblés. En nous aimant et en aimant les autres, cet amour sera partagé et tellement plus fort! Je crois que si l’AMOUR prend le dessus, il y aura plus de bienveillance, d’indulgence et nous aurons beaucoup plus de chance de trouver la PAIX!

Et si pendant la crise, nous apprenions à AIMER, À VIVRE!

Cath

Aucun commentaire
Laisser un commentaire