Âme Collaboratrices

Quand la différence attendrit

Depuis près de 3 ans, je travaille avec des enfants qui ont un ou plusieurs handicaps et je ne cesse de m’émerveiller devant ces êtres qui nous amènent à redécouvrir l’être humain dans une toute autre optique. Une optique qui nous amène à reconsidérer les qualificatifs que nous attribuons à la beauté, à l’intelligence, au  bonheur ainsi qu’à l’amour, qui sont des caractéristiques présentent chez chaque individu aussi différent soit-il.…

Aucun commentaire
Être

Les fameuses premières fois…

Les premières fois, on s’en souvient! La première fois où l’on fait du vélo, le cœur palpitant dans poitrine et que l’on dévale une pente jusqu’au moment où l’on tombe. BANG! On se relève en se disant qu’avec le temps, ce sera + facile. C’est l’expérience qui entre… La première fois que l’on fait l’amour, avec le corps vibrant de désirs, mais également de frayeurs où l’on se laisse finalement…

Aucun commentaire
Âme Collaboratrices

Coeur léger. Tout léger.

Je m’étais promis de ne jamais écrire de texte quétaine dans mes blogs. Mais aujourd’hui, je laisse mon petit cœur, qui flotte sur un nuage, écrire à ma place. Ça fait presqu’un an qu’il est pris, mon cœur. Un an de petites attentions, un an de câlins, un an de karaoké dans l’auto. Plusieurs diront qu’un an ce n’est rien dans une vie, ce qui est totalement vrai. Mais une…

Aucun commentaire
Découvertes Passions

La mère, à la mer

C’est assise au côté de mon chum, les enfants ronflant à l’arrière de la voiture, dans leur micro espace vital, que je tente de me reconnecter à la technologie en couchant ces lignes sur ma tablette qui était en dormance dans l’coffre à gants. Avec du Richard Desjardins dans les oreilles, la fille de l’Abitibi, qui réside dans les Laurentides, qui est de retour d’un séjour de camping sur la…

Aucun commentaire
Âme Collaboratrices

Se déposer

Il n’est pas si simple de se déposer, de prendre le temps de se déposer. Pour écrire, pour sentir ce qu’il me ferait du bien d’écrire, il faut que je prenne le temps. Je dois me permettre de juste m’asseoir, ici, maintenant avec moi-même. Pas toujours simple, mais si bénéfique pour me recentrer. C’est temps-ci, je suis en « vacances » avec mes enfants pour l’été. Je ne peux pas dire que…

Aucun commentaire